Category archive

ARTS - page 5

Souad Fila : « La Belgique », un texte dédié au combat d’Ali Aarrass

dans ARTS par

house Salé est l'eau de l'amerLa Belgique

Il y a la Belgique des uns et celle des autres.
Il y a des couches qui se superposent et ne se croisent jamais.
Il y a ceux qui réussissent, qui se détournent des autres.
Ils diront que ceux qui échouent n’ont pas la volonté.
Quelle arrogance, c’est un jugement.
Quand le fossé est creusé entre soi et les autres, c’est qu’il est déjà bien entamé entre la personnalité et la conscience.
Si tu tombes dans la brèche, dur est le retour.
Et puis il y a la vérité des uns et celle des autres.
Qui a la prétention d’avoir tout compris?
Le juge, le voisin, la famille?
Même toi, la personne concernée, tu ne détiens pas la réponse.
Nous sommes tous aux premières loges pour la curiosité et toutes ces attitudes éphémères, mais quand il s’agit d’un vrai engagement, à long terme, sur des axes bien précis, tu ne trouves pas de cohérence.
Le monde, celui qui fait que tu suis une route, inculquée par notre société, c’est l’intersection entre l’occident, l’orient, l’économie et le faciès, tous ces éléments qui n’ont pas été pris en considération lors de l’immigration de nos parents.
On grandit, on évolue pas spécialement, et au lieu de parler d’intégration, je la ressens comme des processus de désintégration.
Dissoudre les sentiments, accéder au « je » mental, t’obliger à nier ce que tu désires intensément, mais avant de le savoir tu es amené à nier, à refouler.

Souad Fila : Salée est L’Eau de L’Amer, Editions Antidote www.antidote.be

 

 

Le choeur d’Ali Aarrass : appel aux artistes ! par Julie Jaroszewski et Pauline Fonsny

dans ACTIONS/ARTS par

Le choeur d’Ali Aarrass : appel aux artistes et aux citoyens

Ali Aarrass est un citoyen belgo-marocain bien qu’il n’ait jamais vécu au Maroc. Il a été arrêté en Espagne le 1er avril 2008, soupçonné d’appartenir à un réseau terroriste au Maroc. Il est placé en isolement total pendant 2 ans et 8 mois et demi. En mars 2009 le juge Baltasar Gazon, conclut à son innocence. Pourtant l’Espagne continue à détenir Ali Aarrass en détention et l’extrade à la demande du Maroc le le 14 décembre 2010. Une fois au Maroc, il sera torturé durant 12 jours, torture rapportée par le rapporteur spécial de la torture pour l’ONU Juan Mendez. Il sera jugé sur base de ses seuls aveux obtenus sous la torture et signé en arabe, langue qu’il ne maîtrise pas, et sera condamné à douze ans de prison.

La Belgique a toujours refusé d’intervenir dans ce dossier, bien qu’Ali Aarrass ait toujours vécu en Belgique. En 2014, sa famille porte plainte contre le ministère des affaires étrangères belges. Le jugement rendu par le tribunal de première instance de Bruxelles, saisi en référé, enjoint à la Belgique d’accorder l’assistance consulaire à Ali Aarrass. Ce que la Belgique ne fera pas.

Actuellement Ali Aarrass poursuit sa 6 ème grève de la faim. Didier Reynders, le ministre des affaires étrangères belge, continue à prétendre dans les médias qu’il tente d’intervenir et de rentrer en contact avec son homologue, alors qu’au même moment il pourvoit en cassation afin de faire invalider la décision de justice qu’il oblige à intervenir.

Un appel aux artistes, par le biais de cette vidéo est lancé.

C’est une question éminemment culturelle aujourd’hui que celle des binationaux. Les artistes ne peuvent accepter qu’une part de la population belge soit invisibilisée et ne puisse pas jouir des mêmes droits que les belges dit « de souche(s) ».

Julie Jaroszewski & Pauline Fonsny

Source

Julie Jaroszewski est une artiste belge pluri-disciplinaire. Elle a entre autres chanté avec Charles Loss, Fabien Fiorini et Philippe Tasquin. Au théâtre elle s’est produite à maintes reprises sous la direction de Armel Roussel et Lorent Wanson, … Autrice, elle fût accueillie en résidence lors du festival panafricain Les Récréatrales. Elle travaille actuellement à l’écriture d’un spectacle où elle sera mise en scène par Lorent Wanson, ayant pour thème l’acculturation et les linguicides. Après le succès festival de son premier film « Standard » coréalisé avec Maxime Pistorio, elle est à présent en montage de son premier film de fiction en tant que réalisatrice « Qui es tu Octobre? » tourné au Burkina Faso.

Pauline Fonsny est diplômée d’un master en philosophie réalisé à l’ULB et d’un bachelier en montage de l’INSAS. Depuis sa sortie elle travaille autour du cinéma, interrogeant ses dimensions politiques et esthétiques. Son approche est théorique, pratique et pédagogique. Actuellement elle enseigne le cinéma (et plus largement l’analyse de l’image) dans des écoles secondaires. Elle travaille aussi sur montage d’un film réalisé au Burkina Faso par Julie Jarozsewski (« Qui es tu octobre? ») et entame des projets de films en tant que réalisatrice. Parallèlement à son travail cinématographique, Pauline est également photographe.

Pour rejoindre l’appel en tant qu’artiste : contactez  Mohamed Ouachen mohamedouachen@gmail.com

 

Image artistes

La bande dessinée « Je m’appelle Ali Aarrass » (1er partie) de Manu Scordia disponible à partir du 4 avril

dans ACTIONS/ARTS par

La première partie d’une bd en soutien à Ali Aarrass, Belgo-Marocain incarcéré au Maroc dans l’indifférence de la Belgique vient de sortir!

Intitulée « La vie d’avant », cette première partie de l’histoire d’Ali Aarrass en bande dessinée retrace son parcours en Belgique et à Melilla jusqu’à son arrestation. BD Manu 2

Elle est à vendre pour 5 euro et est disponible

– dès le 4 avril à la librairie Joli Mai librairie (Avenue Paul Dejaer, 29 à 1060 Saint-Gilles).

– au local d’ ESG asbl ( https://www.facebook.com/pages/ESG-asbl/335122573170942 ) rue d’Anderlecht, 30 à 1000 Bruxelles ( contacter Farida Aarrass via facebook).

– via Manu Scordia par mp via facebook ou sur son adresse e-mail: manuscordia@gmail.com .

BD Manu 1Les bénéfices des ventes de la bande dessinée sont destinés à participer aux frais juridiques et ainsi contribuer au combat pour la libération d’Ali Aarrass!

Mercredi 1 avril : Rencontre autour du film : ‘le scandale Ali Aarrass’ (Rue Ransfort 81, Molenbeek)

dans ACTIONS/ARTS par

ali aarrassLe 1 avril 2015, cela fera 7 ans qu’Ali Aarrass se trouve derrière les barreaux.
Pour la famille, pour ceux et celles qui se sont mobilisés pendant sept ans autour de cette affaire, pour ces 216.500 signataires de la pétition d’Amnesty International pour sa libération immédiate en 2014, c’est l’incompréhension, la déception, la colère face à une telle injustice.
Il y a plus.
Jusqu’à ce jour, l’assistance consulaire à laquelle la Belgique a été condamnée par deux fois par la justice belge n’a toujours pas pris d’effet..

(lire la suite ici)

Organisé par Nordine Saïdi, Evénement FACEBOOK

 

« Eh gamin de Belgique » (Mohamed Ouachen pour Ali Aarrass)

dans ARTS par

Mohamed Ouachen II

 

« Eh gamin de Belgique »

Combien de temps cela va encore durer.

Le temps est un bourreau et c’est ça qui faut tuer.

Toi, Belgique, demande la libération d’Ali Aarrass sans conditions.

Toi, Belgique, sort de ton opportunisme et prend position.

Belgique qui sommes nous pour toi ?

Belgique pourquoi nous trahir ?

Belgique comment tu nous vois ?

Belgique pourquoi nous mentir ?

Nous sommes, dis tu, citoyens

alors que mes frères, soeurs, voisins, amis,

camarades fils d’immigrés ne sont à tes yeux

que celles de seconde zone.

Nous sommes des acteurs associatifs, artistes,

entrepreneurs, chercheurs, bénévoles,

humanitaires, employés, fonctionnaires,…

et non des allochtones.

Mai 2014 c’est les élections.

Qu’en est-il du cas d’ALI AARRASS à libérer.

Rien d’autre m’intéresse sinon, pour moi,

à quoi bon voter ?

 

Mohamed Ouachen

Pour Ali Aarrass

1 3 4 5 6 7 9
Aller à Top